Plan d’action sur les langues officielles : Un bon pas en avant!

Le Conseil provincial des sociétés culturelles (CPSC) se réjouit des priorités inscrites dans le plan d’action sur les langues officielles annoncé plus tôt aujourd’hui par le Premier ministre Justin Trudeau. Effectivement, l’importance capitale du secteur artistique et culturel en tant que moteur de vitalité communautaire et de véhicule d’affirmation identitaire est reconnue et campée à même la stratégie du gouvernement. Les trois piliers sur lesquels repose le plan sont les suivants : Renforcer les communautés, Renforcer l’accès aux services et Promouvoir un Canada bilingue.


On y prévoit notamment une augmentation du financement de base des organismes : le nouveau Plan d'action prévoit une augmentation de 70 millions de dollars sur cinq ans, qui impactera positivement sur la santé financière des organismes sans but lucratif qui œuvrent au développement des communautés francophones et anglophones en situation minoritaire. D’autres investissements sont prévus qui affecteront la qualité de vie de nos organismes :

« Le nouveau Plan d'action prévoit également l'injection de 67,3 millions de dollars supplémentaires sur cinq ans dans les projets de construction liés aux infrastructures scolaires et culturelles des communautés de langue officielle en situation minoritaire. Ces fonds s'ajoutent aux 80 millions de dollars sur dix ans (28 millions de dollars pour la période de 2018 à 2023) destinés aux infrastructures communautaires de ces communautés, annoncés dans le budget de 2017. »


On y vise plus spécifiquement l’augmentation du nombre d'activités culturelles locales et régionales dans les communautés et les écoles en situation minoritaire. Ainsi, plus de 11 millions de dollars seront ajoutés visant à doubler le Fonds d'action culturelle communautaire. Cela constitue un Investissement total de 21,2 millions dollars sur cinq ans.


De plus, comme la culture est un vecteur qui réduit considérablement le problème de la rétention des immigrant.e.s francophones dans les milieux communautaires en situation minoritaire, le CPSC accueille favorablement l’investissement de plus de 40 millions de dollars destinés à l'immigration francophone dans le but d'attirer et de retenir des immigrants francophones, grâce à la collaboration avec les communautés et les employeurs francophones en situation minoritaire, ainsi que les provinces et les territoires.


Selon la directrice générale du CPSC, Marie-Thérèse Landry, il y a de quoi se réjouir :

« On peut y lire la reconnaissance de l’importance des arts et de la culture, mais aussi de la reconnaissance du travail essentiel des organismes en tant que partenaires incontournables du gouvernement pour le développement et l’épanouissement des communautés francophones et acadiennes ». Les autres mesures du plan sont également favorables puisqu’elles visent l’éducation, les médias communautaires, le développement économique, la justice et la santé, secteurs où la culture y a un ancrage bien défini, puisqu’elle y occupe une place transversale.

En définitive, le CPSC tient à souligner l’excellent travail de positionnement effectué par la fédération culturelle canadienne-française au cours des derniers mois.




Marie-Thérèse Landry

direction@cpscnb.com

Bureau : 858-8000

Portable : 866-4623

1 view