top of page

Le slam pourrait-il sauver le français?



S’il est un point commun entre tous les poètes de slam que nous avons rencontrés, l’amour de la langue est bien celui-ci. Quel que soit son âge, le slammeur jongle avec les mots, déclame les sons, chante les rimes. On ne slamme que si on aime la langue, les sons, l’équilibre délicat entre les mots utilisés et l’effet qu’ils font lorsqu’ils percutent le public… A l’heure où les jeunes perdent le goût de la lecture, où l’on change l’orthographe pour faciliter son apprentissage, où le langage s’appauvrit, le slam donne le goût des mots, l’amour de la rime, … On peut carrément dire que le slam rame au secours de notre langue !



17 views

Comentários


bottom of page