Mission accomplie, une première édition réussie!

Moncton, le 14 novembre 2017 —Le Conseil provincial des sociétés culturelles (CPSC) est heureux de la réponse des participant.e.s à sa première édition du Festival international de slam/poésie en Acadie, une initiative appelée à se développer au cours des prochaines années.

La programmation offerte en amont de l’événement a mobilisé les étudiant.e.s et le personnel fréquentant les campus de l’Université de Moncton à Edmundston et Shippagan et ceux du CCNB de Dieppe ainsi que les écoles secondaires Grande-Rivière à Saint-Léonard et Marie-Esther à Shippagan. Grâce à un partenariat avec la Caravane internationale des dix mots, un vidéomathon a été installé à proximité des lieux de rencontres avec les étudiant.e.s, ce qui a favorisé la cueillette des impressions des gens de la communauté autour des dix mots de la francophonie dont le thème portait cette année sur l’oralité.
Les artistes slameurs et poètes provenant du Québec et de la Nouvelle-Écosse ont offert des ateliers de découverte et d’exploration en écriture slam : ainsi Philippe Garon du Québec, Sébastien Belzile de Nouvelle- Écosse, Céleste Godin et Lou Poirier de Moncton, ont expérimenté différentes approches en écriture slam, au grand bonheur des participant.e.s. De plus, des ateliers de médiation culturelle se sont déroulés sur le parcours des lignes 61 et 95 de Codiac Transpo, suscitant surprise et émoi parmi les utilisat.eur/ricee.s du réseau. De plus, une conférence d’Yvan Amar (RFI) sur la vitalité dans la francophonie internationale suivie d’une table ronde sur la construction identitaire, le slam et l’oralité où se sont rencontrés des intervenant.e.s de différents horizons ont stimulé la réflexion et l’engagement des multiples partenaires de cet événement appelé à devenir un incontournable sur la scène culturelle provinciale.

Selon la directrice générale du CPSC, Marie-Thérèse Landry, la réponse du public aux propositions d’activités offertes au cours de cette première édition fut plus que satisfaisante. Elle renchérit : « À ce propos, nous sommes heureuses des contributions de nos médias provinciaux, Ici Radio-Canada Acadie et l’Acadie nouvelle ainsi que de la présence de Radio France Internationale qui ont bien couvert notre événement appelé à faire rayonner la grande Acadie ». Au cours de la fin de semaine, deux activités grand public ont attiré quelques cent personnes. La première animée par MC LU (Lou Poirier) et DJ Bones (Marc Xavier LeBlanc) a eu lieu au 63, au Centre étudiant de l’université de Moncton, offrant une joute slam où quinze participant.e.s y ont offert tour à tour des représentations personnelles et truculentes de textes apparentés au slam/poésie. Samedi, la soirée Slam qui peut! dont la direction artistique fut assumée par le slameur Sébastien Belzile a été présentée à la salle Bernard-LeBlanc du Centre culturel Aberdeen. C’est le fruit d’un travail collectif entre des slameur.e.s issus du Québec, de la Nouvelle-Écosse et du Nouveau-Brunswick qui a subjugué l’ensemble de l’auditoire.

Le CPSC remercie ses bailleurs de fonds et ses partenaires qui ont permis la tenue de cet événement qui vient remplir un créneau actuel sur le plan de la scène francophone dans la grande Acadie. Le Festival international de slam/poésie en Acadie est donc voué à un avenir prometteur!

- 30 -

Source : Marie-Thérèse Landry Directrice générale CPSC
1 506 858-8000 ou 1 506 866-4623